Comprendre ma peinture …

On me demande souvent d’expliquer ma peinture…

 

Alors, je vais essayer de vous en parler.

Le peintre qui peint sur le motif n’a pas grand-chose à dire ;celui qui fait de l’abstrait parlera peut-être de choses incompréhensibles.

Moi, je vous dirai que je suis un peintre expressionniste, dans le sens que j’essaie d’exprimer et de transmettre, à travers mon travail, une «émotion» afin de rendre la peinture vivante.
Alors, comment transmettre de l’émotion, me direz-vous ? Peut-être par le mouvement !
Tout ce qui bouge est vivant, donc dégage forcement une émotion.
Par exemple : lorsque je peins un arbre, je ne veux pas reproduire un arbre, je veux REPRESENTER un arbre. Il n’est pas question de reproduction du modèle mais d’interprétation.
Mon arbre doit dégager de l’émotion. Il ne doit pas être figé ; il doit respirer, il doit donner l’impression qu’il est vivant. Cela est valable également lorsque je travaille un ciel. Il n’est pas question, non plus, d’un simple aplat de couleur uniforme mais de touches vibrantes, voire d’arabesques, de façon à animer l’espace et donner du mouvement à la composition finale.
Vous remarquerez que mon travail est basé sur le mouvement, le trait, et la lumière.

J’ai dessiné un cerne noir pour appuyer la construction : tel un vitrail, le trait noir délimite et fait exploser les couleurs.

Tout doit être mouvement dans ma toile ; le spectateur doit ressentir, en regardant mon travail, une sensation de sérénité et de calme malgré le cerne noir qui aurait tendance à assombrir le sujet.
J’essaie de rendre ma peinture lumineuse par quelques taches de soleil. Un simple éclat sur la toile apporte la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *